Retour à la liste des spectacles

Homo Sapiens

de Fabrizio Rongione et Samuel Tilman

TTO | Création

-

Du mercredi au samedi à 20h30

!!! PROLONGATIONS DU 8 AU 18 JANVIER !!!

L’éternel recommencement

 

Saviez-vous que Jules César était le roi des Fake News ? Ou que Napoléon ferait un bien piètre père en 2019 ? Vous ne voyez pas le lien avec aujourd’hui ? Dans ce nouveau spectacle, Fabrizio Rongione, mis en scène par Samuel Tilman (cinéaste d’Une part d’ombre et accessoirement, comparse de toujours) convoque l’Histoire, ses figures marquantes et ses personnages de l’ombre pour tenter d’éclairer le présent. Les raison de nos nevroses contemporaines sont nombreuses. Elles sont drôles quand on les observe aujourd’hui. Elles peuvent l’être encore plus quand on les transpose dans le passé…

Avec Fabrizio Rongione Mise en scène Samuel Tilman Stylisme Laurence Van H Création lumières et scénographie Alain Collet Conception technique de l’image Ludovic Romain  Images et animations vidéo Gabriel Balaguera Production Théâtre de la Toison d’Or

 

Réalisé avec le soutien du Tax Shelter du Gouvernement Fédéral Belge

Casa Kafka Pictures Movie Tax Shelter empowered by Belfius

Réserver : 02 510 0510 ou En ligne

Tarifs : Adulte 25€ | Senior 21€ | Etudiant 10€ |

Groupes à partir de 15 personnes : Adultes 20€ | Senior 17€ | Etudiant 8€

La presse en deux mots

“Un texte mordant qui met à mal quelques clichés sur les grands hommes d’hier et d’aujourd’hui.” – Le Vif

“Un spectacle conçu pour divertir en s’instruisant.”Le Soir

“Fabrizion Rongione met l’histoire en perspective !”La Libre

“Le TTO revisite vos cours d’histoire” – Vivacité

« Une démonstration anti-sexiste qui va à l’essentiel. « Paris Match

« Mêlant anachronismes amusants, appels au sens critique, vannes grinçantes et autodérision, « Homo sapiens » est un spectacle drôle et pertinent » Demandez le programme 

” Un spectacle historico-comique qui s’amuse surtout des travers de la société contemporaine.”Le Suricate

“Ce spectacle nous rappelle qu’il est bon de se marrer, mais aussi de réfléchir… au sort de notre prochain surtout.” – ELLE