Programme

Concombre n°1

-

DIMANCHES ET LUNDIS | Café-théâtre

Le Café-Théâtre du TTO peut être vu comme un laboratoire du futur d’où sortiront les stars de demain. Mais aussi et surtout comme le lieu où, ici et maintenant, se déploie l’énergie de la relève.
La joyeuse bande sera donc de retour pour une deuxième saison qui partira dans tous les sens ! Vous retrouverez les mêmes têtes, vous en découvrirez de nouvelles. Et surtout ils ne vous proposeront pas à proprement parler des spectacles, mais bien… des concombres ! Autrement dit, ils vont se couper en tranches pour vous, et proposer pour chacune de leurs soirées plusieurs formes courtes, allant du micro-sketch néo-burlesque à l’adaptation décalée de pièces de théâtre du répertoire comique….
Attention les yeux et les oreilles, l’avant-garde est explosive cette année.


Ils sont passés...

On dit une couque

de Maxime Anselin

-

Demain Juliette se marie avec Victor. Si seulement… Une grosse soirée bien arrosée lui amène deux prétendants de plus et transforme son rêve en cauchemar. Si seulement ça pouvait être aussi simple !

Le 28.10, le CTTO s’installera dans ses nouveaux quartiers, au Little TTO. Il s’agira de la toute première soirée accueillant deux spectacles simultanément au sein du Théâtre. Si vous participiez à cette première expérience ?

Saint-Céryland

de Jeanne Delsarte

-

Dans un univers étrange, où chacun dit sans cesse sa vérité et tout ce qui lui passe par la tête, évoluent trois histoires sans rapport direct les unes avec les autres. Enfin, a priori…

The Bridge

-

MC Richelieu, rappeur talentueux en quête de nouveaux défis, a envie de partager ses textes dans une atmosphère mêlant idéalisme, humour, romantisme et bas instincts humains. Pour cela, fort de son idée, il réunit:

– The Boss, batteur alliant tourneries funky, paroles concises (mais sages) et attrait énorme pour la junk food
– The Genius, loup solitaire, amoureux de sa guitare et prochain maître du monde accessoirement
– The Father, ami de toujours qui manie les noires et les blanches tel un fusain, tout cela entre philo, marathon et beatbox
– Johnny Boy, aka June Owens, aka The Actress Studio, aka The Joker, aka la part de féminité en chacun de nous. La part de mythomanie aussi.
– The Rookie, le dernier rempart, la machine à groover, l’homme qui enchaîne les lignes furieuses en restant placide.

Après un premier passage en octobre 2016, Moumou et Tocard sont de retour au Café-théâtre!

Ça y est ! Voici le spectacle que le monde attend ! Le tout premier spectacle de Moumou et Tocard ! Ecrire un tel show est une chose, avoir du public en est une autre. Nous avons donc kidnappé le chien de madame Michu et nous nous apprêtons à lui donner la mort ! Le seul moyen de lui sauver la vie ? Courez voir ce spectacle !

Surnommés ainsi depuis l’âge de 8 ans, passionnés par les compositeurs classiques polonais et la littérature du 19e siècle, Moumou et Tocard fondent leur groupe en 2015. Vous ne trouverez pas chez eux de textes politiques, ça ne les intéresse pas, d’ailleurs les politiciens c’est tous des pourris. Leur force ? Leur amour de la langue française et de la poésie.

Léon Van-Dev(…)zett

de Dominique Bréda

-

On est certain d’une chose, le rire sauvera bel et bien le monde! Mais dans un monde où la terreur règne en maitre, les gouvernements du monde entier trouvent l’arme défensive la plus efficace, le plus people des agents secrets : Léon VAN-DEV(…)ZET. Une série théâtrale des plus détonantes à découvrir en 2 épisodes. Venez applaudir ce héros d’un genre un peu particulier.

Hahacademy !

-

Ils veulent devenir drôles.
Ils se sont inscrits à un stage.
Dans un grand complexe privatisé pour l’occasion.
Leur coach s’appelle Gilbert.
Gilbert exige de la discipline.
Et qu’on lui fasse confiance.
Qu’est ce qui fait toin toin?
Un tanard.

Ce spectacle s’inclut dans le projet global du Café-Théâtre pour la saison 2017-2018, intitulé Le trou, qui présentera trois autres créations indépendantes les unes des autres, avec des auteurs et metteurs en scène différents issus du même collectif.

Fête d’ouverture le 10 SEP all the night in the TTO !

Refroid

-

Vous connaissez les saints de Glace ? Saint Pancras, Saint Mamère et Saint Servais. Correspondant aux 7, 8 et 9 mai, trois jours où la légende dit que les températures chutent un bon coup avant l’arrivée véritable du printemps (c’est là qu’il faut semer). Mais ça, c’est valable aujourd’hui. Notre histoire se passe dans un temps spéculatif à la météo incertaine, une époque où le glaçon est célébré. On y fête la Sainte Glace. Nous vous emmenons dans les coulisses de la préparation de ce grand événement festif, dans le quotidien des cinq personnages chargés de l’organisation. Ils prennent très à cœur leur mission et ont de grandes ambitions. Certains portent des barbes, d’autres non. Il y aura de la déco, des costumes, des lumières, des tartines, du trou noir et de la prise de risque.

Ce spectacle s’inclut dans le projet global du Café-Théâtre pour la saison 2017-2018, intitulé Le trou, qui présentera trois autres créations indépendantes les unes des autres, avec des auteurs et metteurs en scène différents issus du même collectif.

CAMPING (belge)

-

Deux amis déjantés partent dans un festival de musique pour oublier leurs problèmes, entre les rires et les bouteilles de bière leurs démons ne sont jamais loin… une comédie dramatique entre l’enfer et le paradis.

Quentin Wasteels et Sacha Fritschke vous attendent au Little TTO les 4 et 5 Février à 20h30 pour deux soirées inoubliables !

Ps: on ramène les bières 😉

Des hommes et des flics

-
Des hommes (ou des femmes ?) d’action. Mais qui font quoi ? Armés (ou pas ?). Ils font comme ils peuvent entre leurs maux de ventre et leurs missions professionnelles. Entre western et série policière, mais empruntant surtout aux codes de la comédie romantique, Des Hommes et des Flics se veut avant tout un spectacle de danse acrobatique. Après tout, le Dalaï-lama ne disait-il pas : “L’objet propre du comique, c’est peut-être le sérieux. Le sérieux tout court et toutes les sortes de sérieux bêtes et méchants que l’on croise chaque jour. D’où son goût tout particulier pour les uniformes, les armes, les hiérarchies, la cruauté, et plus généralement tout ce qui fait peur aux tout petits enfants.”